Blog

appel-rêve-ange-apparition

L’apparition d’un rêve

Les rêves volent de dimension en dimension, de jour en jour, de nuit en nuit, dans nos décors invisibles que nous comparons bien souvent à des mondes imaginaires. Nous observant depuis des milliers d’années, et voyant que nous peinons à avancer le long de nos pauvres petites réalités, ils volent à notre secours, voulant nous aider à donner un sens à notre existence et nous apporter l’Amour.

Ils viennent nous souffler de jolis mots, de belles idées lorsque notre mental n’est pas trop encombré de pensées. C’est bien souvent lorsque l’on ne s’y attend le moins qu’ils nous rendent visite. Et si jamais nous refusons de leur offrir une petite disposition, ils se tournent vers nos nuits pour y passer leurs messages et faire signe de leurs passages.

Les rêves sont à la recherche d’un porteur sur lequel ils pourraient se poser et y déposer toutes leurs convictions. Ils sont de natures très inspirés et ont besoin d’exprimer toutes leurs créativités. Ils sont capables de voir dans le futur et de réaliser d’incroyables projections. Des projections que bien souvent nous doutons être possibles.

Offrir une idée à ce monde

Lorsqu’un rêve trouve un porteur, un nouveau locataire si je puis dire, il y dépose des idées, une vision. Si je peux me permettre de faire une parenthèse, les rêves ne sont en aucun cas néfastes pour les êtres humains, certes ils peuvent vous hanter durant des jours et des nuits, mais tout cela est pour votre bien. Vous le comprendrez en lisant la suite de cet article.

Lorsqu’une vision se déverse dans un nouveau locataire, il ressent un étrange frisson et se sent tout d’un coup habité par le rêve. Qu’il ait les yeux ouverts ou fermés, il perçoit la vision d’une autre réalité, d’un futur qu’il pourrait incarner. Il ressent l’envie de la suivre et se dit : « Cela doit être génial de faire cela ». L’inspiration le traverse en un instant. Il ressent une grande joie à l’idée de la réaliser et peut déjà se sentir fier avant même de l’avoir fait.

Mais comme dans chaque histoire nous avons des péripéties, un drame vient s’installer dans notre article. Notre nouveau porteur de rêve, qui vient de recevoir, je le rappelle, une vision digne d’un présage et une grande joie à l’idée de la réaliser, éteint en lui toutes sensations agréables, sous prétexte qu’il ne s’en croit ni capable ni légitime. C’est là que fait l’entrée du plus dépressif des metteurs en scène, le mental.

Le plus dépressif des metteurs en scène

Le plus dépressif des metteurs en scène, et j’en suis désolé, est tout près de vous, juste dans votre tête. Je ne vais pas vous conseiller de ne pas l’écouter, bien que cela soit recommandé, mais je vais vous conseiller de l’observer. Ce metteur en scène est une éponge à fausses croyances, il s’est imbibé de tout ce qu’on lui a dit durant son enfance, durant la construction de sa personne. Désormais, il vit dans une illusion, il croit être ce que l’on a dit de lui.

Il s’oppose souvent aux visions que viennent nous offrir les rêves. Il aimerait être le seul et l’unique metteur en scène. Il a peut-être un peu d’ego, vous ne croyez pas ?

Lorsqu’un rêve vient nous rencontrer, c’est l’occasion de retirer chaque fausse croyance, une après l’autre. Chaque fausse croyance est une limitation à l’expression de notre être. En retirant toutes les fausses images que nous nous faisons de nous-mêmes, nous finirons par découvrir notre véritable visage.

Un rêve ne nous demande pas d’être parfait mais de croire en lui

Que cette phrase résonne dans le script du metteur en scène dans votre tête : « Vous n’avez pas besoin d’être parfait pour réaliser vos rêves ».

Vous avez le droit d’être dans l’imperfection, d’ailleurs nous appelons aussi cela l’Authenticité. Personne n’est parfait, nous avons chacun des qualités, des potentiels différents. Aucun talent ne né talent, il se travaille, c’est bien pour cela que nous l’appelons Potentiel.

Le monde n’attendra pas que vous soyez prêt pour réaliser votre rêve. Votre rêve n’appartient qu’à vous et il n’y a que vous qui pouvez le réaliser. Un rêve confectionne son projet durant des années, parfois même durant des siècles. Une fois que tout est prêt, il patiente jusqu’à ce qu’il trouve la perle rare, la bonne personne. Il est bon de rappeler qu’un rêve ne choisi qu’un seul et unique locataire. Il a pris le temps avant de vous choisir et s’il vous a choisi c’est qu’il estime que vous êtes la meilleure personne pour réaliser son projet.

Tout l’objectif d’un rêve n’est pas de le suivre en étant parfait. Tout l’objectif d’un rêve est de nous guider, de nous montrer le chemin. De par les émotions, de par les projections, le rêve nous offre du courage pour aller de l’avant et pour oser dévoiler les trésors qui sommeillent en nous. Il nous invite à exprimer nos talents, nos projets, nos idées, nos qualités, tout ce qui fait la grandeur de notre âme. La lumière n’est pas faite pour dormir au fond d’un cœur. Le rêve nous demande simplement de faire ce que nous avons envie de faire et d’offrir ce que nous avons à offrir à ce monde.

Notre seul frein à la réalisation d’un rêve, c’est de croire que nous devons être prêt ou de croire que nous devons avoir acquis ceci ou cela. En réalité, nous n’avons juste cas nous lancer, tout le reste viendra après. Un apprentissage se fait toujours pas à pas.

Le premier pas

Le doute nous empêche de faire le premier pas sur le chemin d’un rêve. Nous doutons de nos moyens et de notre capacité à le réaliser. Ce doute vient se mettre entre nous et le rêve et tente de remettre en cause les fondations de notre nouvelle joie. Mais le rêve persiste et revient nous voir jour et nuit jusqu’à ce que nous acceptions d’accueillir sa vision. C’est face à ce genre de phénomènes qu’il nous est possible de confondre le fait d’être hanté par un rêve et le fait d’être habité par un rêve. Un rêve ne vient en aucun cas pour nous faire peur, il veut soit nous aider, soit nous rendre heureux, il vient d’un monde où la bienveillance règne. S’il veut faire de nous sa demeure, il nous faut le voir comme une bénédiction.

Le doute viendra souvent nous visiter, le plus dépressif des metteurs en scène ne se laissera pas faire, il a besoin d’être rassuré. Nous ne pouvons tout penser, nous ne pouvons tout contrôler, nous ne pouvons tout gérer, nous ne pouvons que nous laisser guider. C’est bien souvent notre manque de lâcher-prise qui nous empêche d’avancer.

Si nous n’avons pas confiance en nous, nous pouvons faire confiance à notre rêve et lui tendre la main. Il se peut que le rêve et le destin se soient entremêlés pour écrire ensemble une histoire. Il se peut que ce chemin qui nous est proposé soit une forme de destinée, un chemin qui pourrait nous ramener à nous-mêmes.

Si tel est le cas, il existe une logique secrète, un sens invisible et nous n’avons plus à nous inquiéter, tout est déjà planifié. Nous pouvons alors essayer de suivre notre chemin avec le moins de peurs, avec le moins de doutes, sachant qu’ils ne viennent ni de notre cœur, ni de notre rêve mais du metteur en scène imbibé de fausses croyances.

Se donner le droit d’essayer

Oserez-vous marcher vers ces terres qui vous semblent inconnues, mais qui sont si familières pour votre rêve ? Et pourquoi pas essayer ? Qu’avons-nous à perdre ? Nous pouvons rester avec le réalisateur dépressif ou osez suivre l’inspiration d’un rêve qui nous intimement choisi. Nous ne savons ce qui nous attend, nous ne pouvons tout prévoir. Sur le chemin d’un rêve, il y aura toujours des imprévus, des agréables et des moins agréables, mais la vie n’est-elle pas faite ainsi ?

Un rêve fait grandir notre cœur, il nous donne encore plus envie de vivre, d’aimer et de partager. Un rêve qui avance ne peut nous apporter que de la fierté et de la satisfaction, cette reconnaissance que nous recherchons tous dans ce monde. Comment sera votre estime lorsque vous aurez été au bout de votre rêve ?

Pourquoi pas, juste, essayer ? Oser attraper la plume et composer le livre que nous avons toujours rêvé d’écrire afin de ne pas vivre sous le poids d’un regret. Je suis bien conscient que des difficultés se mettront toujours sur notre passage mais pourquoi pas essayer ? Il se peut d’ailleurs que nous aillions choisi ces difficultés afin d’apprendre, la vie est un lieu d’apprentis sages.

Je ne connais ni vos difficultés, ni votre histoire, ni vos rêves mais ce que je sais c’est qu’ils sont faits pour vous. Cela prendra du temps, de l’énergie, beaucoup de patience et de persévérance, mais au fil des efforts, au fil des nouvelles pages de votre histoire, vous serez fier d’avoir laissé ce rêve se manifester en vous.

Avoir un but

Un rêve peut nous transformer en un magnifique archet. Le rêve nous offre une nouvelle posture, il nous demande de nous tenir droit pour voir au loin et bien viser. Il nous demande de nous munir d’un arc, de faire des choix et de prendre des décisions que nous n’aurions jamais prises avant. Il nous rend plus autonome et plus indépendant.

Le rêve nous offre une vision, une direction vers laquelle regarder, il nous montre une cible. Cette cible à la capacité de donner un sens à notre vie, à notre histoire, à notre passé, à nos actions.

D’un coup tout ce que nous avons vécu, tout ce que nous avons fait peut prendre un sens. Ce sens devient alors une priorité, comme le centre de notre histoire et qui pourrait peut-être devenir à la fois une finalité et une morale de fin.

Si vous avez apprécié ce premier article, n’hésitez pas à le partager et à me laisser un commentaire, Maxime.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *